Le bac à graisses est-il obligatoire ?

Le déversement des eaux usées chargées en graisses, dans le réseau d'assainissement est réglementé par les collectivités. Celles-ci délivrent aux établissements qui déversent leurs eaux usées dans le réseau collectif une autorisation de déversement en rendant la pose d'un bac à graisses obligatoire.

Cadre réglementaire appliqué aux déchets graisseux

Origine des déchets graisseux Les déchets graisseux sont composés par un mélange de triglycérides, de protéines et de matière minérale et d'eau. Les déchets graisseux qui nous intéressent sont ceux issus des métiers de la restauration et de l'industrie agroalimentaire soit : boyauderies, laiteries, conserveries, abattoirs.

De nombreuses nuisances sont occasionnées par le déversement des déchets graisseux dans le dispositif d'assainissement des eaux urbaines telles que l'atteinte à la santé du personnel d'exploitation, la dégradation des ouvrages d'assainissement et de traitement des eaux usées, la gêne dans le fonctionnement du système d'assainissement. Les émissions de SO2 par l'accumulation de déchets graisseux dans les égouts est extrêmement dangereux pour le personnel d'exploitation. D'ailleurs le législateur a introduit la notion de biodéchet.

Sont soumis à la réglementation générale en matière de déchets non dangereux :

  • Déchets provenant de la préparation et de la transformation des huiles alimentaires
  • Mélanges de graisse et d'huile issus de la séparation huile/eaux usées ne contenant que des huiles et graisses alimentaires (résidus des bacs à graisse)
  • Déchets ménagers et assimilés provenant des commerces, des industries et des administrations y compris les fractions collectées séparément : huiles et matières grasses alimentaires

Extrait des Articles R 541- 7 à R 541-11 du Code de l'environnement.Article L 541-21-1 du Code de l'environnement.
Articles R 543-225 et suivants du Code de l'environnement.
Circulaire du 10 janvier 2012 relative aux modalités d'application de l'obligation de tri à la source des biodéchets par les gros producteurs (article L 541-21-1 du code de l'environnement), NOR : DEVP1131009C.

A compter du 1er janvier 2012, les producteurs ou détenteurs de quantités importantes de biodéchets sont tenus de mettre en place un tri à source (pose d'un bac à graisses)et une valorisation organique. Article L 541-21-1 du Code de l’environnement.

Notre séparateur de graisse au système ingénieux

Schéma du séparateur de graisseNous proposons de nombreuses tailles de bacs à graisse couvrant les besoins de tous les professionnels de métiers de bouche.

Conçu de manière très compacte de manière à s'intégrer dans toutes les cuisine notamment sous la plonge.  Ce qui le différencie des autre séparateurs de graisse c'est qu'à l'intérieur un système de chicanes permet le ralentissement du flux des eaux chargés en graisse et en déchets solides. Et de plus, son système d'évacuation des graisses grâce à son robinet de vidange est plébiscité par les restaurateurs.

Son panier à déchets est positionné hors de l'eau de ce fait, il ne trempe pas dans l'eau et la graisse  ce qui permet d'éviter  les mauvaises odeurs. Toutefois il est primordial d'effectuer un entretien régulier qui consiste à vider le panier dégrilleur, et à extraire les graisses. Ces opérations se font en fonction de votre activité professionnelle.

 

Bac séparateur de graisses enterré cuve en inox

Bac à graisse enterré

Les produits de notre gamme sont marqués CE Norme Applicable NF EN 1825-1

Le séparateur de graisses et de fécules fonctionne sur le principe de la décantation.

Sa fonction est de séparer et de stocker les matières solides

Les matières lourdes qui passent dans la canalisation la boue ainsi que les graisses et huiles et sable et autres déchets solides tombent naturellement au fond du bac.

L’entretien consiste dans un premier temps à vérifier le niveau des graisses une fois par semaine. Il faut prévoir une vidange mensuelle selon la norme.

Une entreprise de nettoyage spécialisée doit vidanger le séparateur de graisses régulièrement, de 15 jours à 2 mois, en fonction de la quantité de matières solides et de graisses collectées.

Le bac est ouvert, la couche de graisse formée au dessus de l’eau est brisée. Tout le contenu du bac est pompé. Après chaque vidange, la dernière opération consiste à remplir entièrement le séparateur avec de l’eau froide.

Load More